Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La chandeleur approche à grand pas! Vous souhaitez vous équiper pour faire des crêpes? Plusieurs critères sont à prendre en compte lors de votre décision d'achat de crêpière. Vous les retrouverez ci-dessous :
 

crepiere.jpg

 

 

  • Accessoires fournis avec la crêpière (spatule et râteau en bois, recette de la pâte à crêpe, etc.)
  • Durée de garantie
  • Conformité aux normes de votre pays
  • Choix crêpière électrique ou crêpière au gaz :
    - Choix électrique : utilisation simple et confortable. Vérifier le voltage (230 - 400 ou 110 Volts) et l'ampérage (10-16 ou 20 Ampères) par rapport à l'appareil choisi.
    - Choix gaz : la montée en température des appareils est rapide. Le coût de l'énergie est parfois plus faible. Le gaz bouteille permet d'être plus autonome. Attention toutefois  aux restrictions quant à l’utilisation du gaz dans certains lieux publics.
    Les modèles gaz peuvent fonctionner sans aucune limitation de durée. Les modèles électriques sont recommandés pour une utilisation occasionnelle.
  • Fonte usinée ou fonte émaillée ?
    - La plaque en fonte usinée (traditionnelle) nécessite avant la toute première utilisation une préparation appelée culottage. Cette opération, qui consiste à appliquer plusieurs couches d’huile successives à un intervalle de temps régulier a pour effet de faciliter le décollement des crêpes et de réduire le bouillonnement de la pâte au contact de la plaque.
    - La plaque en fonte émaillée ne nécessite pas cette préparation. Elle est prête à l’emploi. Pour démarrer, il suffit de graisser légèrement la plaque et les crêpes se décollent facilement. Graisser ensuite uniquement si nécessaire. A noter : en raison du revêtement émaillé et de l’irrégularité du matériau sur les bords, le kit d'étalement breveté ne peut être utilisé sur cette plaque.
    Pour un usage intensif, il est préférable d’opter pour un appareil avec plaque fonte usinée.
  • L'entretien de la plaque en fonte usinée :
    A la longue, il se forme une croûte sur la plaque due à la cuisson de la pâte et l'on est tenté de croire que le métal se désagrège. Il s'agit simplement de la croûte qui s'écaille. Il faut l'enlever à l'aide d’une spatule métallique et de papier de verre (grain grossier). Ne pas craindre de rayer le métal. Surtout, ne pas utiliser un appareil électrique portatif.
    Après un décapage, il faut refaire un culottage comme pour une plaque neuve (voir 'culottage des plaques). Il est préférable de désépaissir périodiquement la croûte qui se forme à l'usage afin de conserver le même état de surface pas trop encrassé. Pour cela, nous vous conseillons d'utiliser la pierre abrasive spécialement adaptée à cette opération en effectuant des mouvements concentriques.
    Il sera bon après un grattage de passer une ou deux couches de culottage à 270°C (voir culottage). Après de nombreuses années d'utilisation, si lors du culottage, celui ci se décolle rapidement, vous avez la possibilité de faire sabler (décapage sous pression) la plaque. Après un sablage, il faut refaire un culottage comme pour une plaque neuve.
  • Le culottage (plaques en fonte usinée uniquement) :
    Cette opération (durée: 1 heure à 1 heure 30) est nécessaire quand les plaques usinées sont neuves. Elle a pour effet de faciliter le décollement des crêpes et de réduire le bouillonnement de la pâte au contact de la plaque.

    Pour bien réussir le culottage :
         - Brancher le cordon d'alimentation au courant adéquat.
         - Faites chauffer la plaque en réglant la manette sur 270°C (mettez l’interrupteur sous tension pour les appareils équipés).
         - Votre appareil arrive à la température demandée lorsque le voyant rouge s'éteint. Maintenir l'appareil ainsi réglé pendant toute la durée du culottage.
         - Verser au centre de la plaque l'équivalent d'une cuillerée à soupe d'huile.A l'aide d'un chiffon de coton roulé (les matériaux synthétiques ou de types similaires ne sont pas appropriés), étendre uniformément cette huile, puis laisser cuire ainsi la matière grasse pendant 5 à 10 minutes afin d'obtenir une plaque brunie et parfaitement desséchée.
         - Répéter l’opération (n°3) 8 fois en diminuant à chaque fois la quantité d'huile versée mais en respectant pour chaque couche d'huile un temps de cuisson de 5 à 10 minutes
         - Pour le culottage, utiliser de l'huile sans autres ingrédients.
         - Un bon culottage a la couleur d'une châtaigne (marron foncé) et l'aspect d’un vernis.


 

Quelques conseils pratiques pour votre pâte :

  • Si la pâte glisse sur la plaque ou colle au râteau : ne pas graisser. Essuyer la plaque avec un chiffon sec. Une mauvaise pâte peut provoquer le même effet.
  • Si la pâte bout et colle à la plaque : votre culottage est insuffisant, continuez-le. Ou il est calciné, gratter et recommencez-en un nouveau.
  • Si la pâte bout seulement : elle est trop liquide ou mauvaise ou encore la plaque est trop chaude.
  • Si la plaque colle seulement : graisser légèrement avec un peu d'huile.
  • Si vous garnissez sur la plaque qui sert à l'étalement de la pâte : éviter certaines garnitures qui peuvent abîmer le culottage (ex : citron, tomate), garnir alors vos crêpes dans l'assiette.
  • Essuyer la plaque avant d'étaler la crêpe suivante si celle-ci est trop grasse.
  • Ne pas polir les plaques car le culottage aura une moins bonne adhérence.
  • Vos crêpes fines seront plus tendres si vous travaillez sur une plaque très chaude.

 


Incoming search terms:

    quelle crepiere choisir
    choisir crepiere
    choisir une crepiere
    comment choisir une crepière
    quelle crepiere acheter
    choisir une crepiere electrique
    quelle crepière acheter?
    crépière que choisir
    crêpière comment choisir
    comment choisir une bonne crepiere

Tag(s) : #Maison

Partager cet article

Repost 0