Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Le filtre a pour rôle de débarrasser l’eau des impuretés, mais un traitement préventif s’impose tout de même. Cinq solutions de désinfectant hebdomadaire s’offrent à vous :

 

 

     Le chlore : C’est le désinfectant traditionnel.

chlore-lent-galets-250-gr.jpgPrincipe :

Il permet de lutter, de détruire les champignons, les algues et les impuretés organiques qui ne peuvent pas être filtrés.

Efficace lorsque le pH de l’eau se situe entre 7 et 7,4.

           

Avantages :

Peux onéreux, Très efficace, Désinfectant et oxydant, Simple d’utilisation

           

Inconvénients :

Besoin de grandes quantités au traitement de l’eau : encombrant, les chloramides qu’il contient dégage une forte odeur autour du bassin, dérègle le pH de votre eau de piscine

           

Divers formats :

Pastilles, liquide, granulés, comprimés et traitements automatiques

 


Le brome :

brome-pastille-5-kg-copie-1.jpgPrincipe :

Il fonctionne comme le chlore : c’est un agent oxydant, désinfectant et algicide. Il permet de lutter également contre les champignons, les algues et les impuretés organiques.

           

Avantages :

Fonctionne même à pH élevé, ne fait pas varié le pH de l’eau de piscine, n’a pas d’odeur désagréable.

           

Inconvénients :

Assez onéreux, doit être manipulé et stocké avec précautions, dissolution plus lente que le chlore

           

Divers formats :

Pastilles et tablettes

 

 

 L’oxygène actif :

xovy-tri-traitement-a-loxygene-actif-20-l.jpg.pagespeed.ic-jpg Principe :

 

C’est un puissant oxydant : permet de lutter et/ou de détruire les matières organiques et les algues. Son action désinfectante disparait assez rapidement, il doit donc être associé avec un désinfectant.

           

Avantages :

Traitement écologique des mieux adaptés au corps humain, inodore, très réactif, compatible avec tous les types de traitement, aucun effet secondaire dans l’eau contrairement au chlore et au brome

 

Inconvénients :

Convient qu’au faible volume : de 50 à 60 m3, efficacité de courte durée surtout quand les températures extérieure sont élevées, très sensible au taux de pH de l’eau

 

Divers formats :

Sachet, granulés et liquide

 

 

L’électrolyse au sel :

electrolyseur-au-sel-evolutif-tri-avec-ou-sans-reg-copie-1.jpg

Principe :

Une faible quantité de sel est versé dans l’eau de la piscine, entre 3 et 5 g/l ; puis les électrodes d’un appareil électrique transforme le sel en chlore actif. Ce chlore actif est particulièrement efficace pour anéantir les différents micro-organismes présents dans l’eau de piscine.

           

Avantages :

Rien à faire : système automatique, coût d’utilisation peu onéreux : juste l’achat de sel, confort de baignade : pas d’irritation, évite l’utilisation des produits traditionnels chimiques indispensables pour un traitement de l’eau

           

Inconvénients :

Investissement assez onéreux, dérègle le taux de pH de l’eau de la piscine.

 

           

PHMB : le Polymère de l’hexaméthylène Biquanide

           

Principe :

C’est un désinfectant non oxydant : il permet de lutter contre les bactéries et les champignons, mais il ne détruit pas les algues qu’il faudra donc détruire avec un simple algicide. Le PHMB est incompatible avec le chlore et le brome. Il est préférable de l’utiliser avec un filtre à sable puisque celui-ci va améliorer son efficacité. Alors que le filtre à cartouche ou celui à diatomée sera colmaté par le PHMB.

           

Avantages :

Sans odeur ni goût, pas de réaction à la chaleur, au taux de pH et aux actions des UV, se consomme uniquement quand la piscine est fréquentée

           

Inconvénients :

Il ne détruit pas les algues, assez onéreux et rare, pas écologique : nécessité de vidé le bassin tous les trois ans environ en détruisant tout le PHMB de l’eau avant de la jeter avec du chlore car c’est un pesticide toxique pour le milieu aquatique.

           

Divers formats :

Pastilles et liquides

 

Astuces :

Auparavant, si vous procédiez avec un traitement au chlore ou au brome, il faut totalement faire disparaître toutes traces restantes avec du thiosulfate de soude avant d’entamer un traitement au PHMB.

 

Tag(s) : #Piscine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :