Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

kit-de-filtration-10m3h-vanne-top-6-voies.jpg

Lorsqu’on décide de s’acheter une piscine, il est nécessaire de s’équiper d’appareils servant à acquérir et maintenir un niveau d’hygiène et de propreté pour sa piscine.

 

En effet, pour éviter la formation d’algues et se débarrasser de tous petits détritus qui s’invitent dans notre bassin ; il est nécessaire de filtrer l’eau de sa piscine.

 

Lorsque vous mettez une piscine en eau, soit avec de l’eau publique, soit avec de l’eau d’un puits, celle-ci apparait toujours claire et propre durant les premiers jours.

 

En réalité, il est impossible de garder une eau propre sans la traiter.

 

En effet, plusieurs facteurs extérieurs viennent polluer l’eau et donc la détériore. Les poussières contenues dans l’air, la pluie, la température extérieure et les baigneurs en sont les meilleurs exemples.

 

De plus, cette chaleur extérieure lorsqu’elle est élevée favorise le développement des bactéries dans l’eau et ainsi à termes d’algues.

 

C’est pourquoi parfois l’eau de piscine devient verte, on dit alors qu’elle a tourné.

 

 

La solution au problème de la qualité de l’eau :

 

Pour éviter ces désagréments et avoir une eau propre, il vous suffit de combinés deux traitements : le traitement chimique et le traitement dit physique.

 

§ Le traitement chimique : utilisation d’un désinfectant dans son eau de piscine comme le brome, le chlore, le BHMV ou encore l’oxygène actif afin de trouver l’équilibre de celle-ci et donc d’éviter la naissance ou le développement de bactéries, d’algues ou autres organismes nuisibles.

§ Le traitement dit physique : équiper sa piscine d’un système de filtration qui retiendra toutes les impuretés placés au préalable en suspension grâce au traitement chimique employé.

 

 

Le système de filtration

 

Le principe du système de filtration se décompose en trois temps :

  Pompage de l’eau du bassin

   Filtration de cette même eau

  Rejet dans le bassin de cette même eau

 

Pour être plus précis, le pompage de l’eau consiste à aspirer l’eau par débordement ou par les skimmers. Puis, l’eau aspirée sera nettoyée par le filtre du système de filtration. Une fois le nettoyage effectué, l’eau est rejetée dans le bassin via la buse de refoulement.

 

Dans tout ce processus de fonctionnement l’étape clé est le passage de l’eau à travers le filtre.

 

La filtration fonctionne dans un circuit entièrement fermé, c'est à dire que vous ne consommerez pas d'eau supplémentaire que celle déjà présente dans votre bassin en faisant fonctionner le système.

 

La qualité et le type de filtre utilisé sont donc deux éléments important pour un système de filtration performant.

 

L’efficacité de la filtration dépend du filtre. Pour la calculer, on mesure le taux de filtration au micron du filtre. Plus ce taux est bas, plus la finesse de filtration est importante et donc que le filtre retiendra les plus petites impuretés.

 

 

Types d’installation possible :

 

Utilisation d’un local technique :

 

Une majorité des installations sont réalisée avec un local technique. Celui-ci est détaché de la piscine, il est situé à proximité. Il vous permet de ranger est stocké tout le matériel et les installations de piscine requis.

 

L’eau aspirée par les skimmers passera par des tuyaux pour l’amener au filtre et à la pompe puis repassera par d’autres tuyaux pour être rejetée grâce aux buses de refoulement dans le bassin. L’eau fera cet aller-retour permanent durant le fonctionnement du système.

 

Il est important de bien l’isoler et de le chauffer durant l’hiver pour ne pas descendre en dessous de 2 ou 3° C.

En effet, il faut protéger le matériel placé dedans du gel et de l’humidité.

 

L’idéal est que la pompe soit située sous la ligne d’eau pour éviter tout problème de refoulement et d’apport d’aire dans le circuit.

 

Avantages :

Cette installation est fiable. Ce système engendre beaucoup moins de problèmes et c’est davantage plus pratique pour une quelconque réparation ou opération de maintenance.

Pas de nuisance sonore quand vous vous baignez puisque le système n’est pas intégré à la piscine.

 

Inconvenants :

Le fait que l’eau passe par des tuyaux. En effet, a cause de ce passage par les tuyaux, on note une perte de charge du circuit ce qui signifie que la filtration sera moins efficace.

Plus le chemin pour aller de la piscine au local technique est long, plus la perte sera importante. D’où l’importance de placer ce local le plus prêt possible de la piscine.

De plus, comme toutes tuyauteries, il peut y avoir un risque de fuite.

Puis, ce système prend plus de place que la filtration embarquée.

 

Conseils :

-         Evitez de former des coudes en installant la tuyauterie, préférez des lignes droites. L’eau sera moins freinée.

-         Placer la pompe à hauteur adéquate en fonction de la hauteur de l’eau pour qu’elle ait le minimum de travail à faire. En effet, il y a un risque de désamorçage et les éléments filtrants ainsi que la tuyauterie subiront une très forte pression.

 

A noter :

Donc selon l’installation de celle-ci, vous serez peut-être amené à installer une pompe offrant un plus gros débit.

 

 

Filtration embarquée :

 

Généralement utilisé dans le cas d’une piscine hors sol de petites tailles. Le principe est que les éléments nécessaires à la filtration sont directement intégrés à la piscine. Ce système de filtration ne nécessite pas de tuyau pour véhiculer l’eau et la traiter.

 

Avantages :

Il n’y a pas de pertes de charge du fait qu’il n’y est pas de tuyauterie pour véhiculer l’eau. Pas de risque de fuites dû à la tuyauterie puisqu’elle est inexistante. Et le coût d’installation est moins onéreux également.

 

Inconvénients :

Il a un de gros problème d’étanchéité. En effet, avec la pression permanente exercée dans le bassin, le boitier finit par prendre l’eau et détériore le matériel placé à l’intérieur.

De plus, les modèles sont généralement bruyants, étant intégré à la piscine, ce système peut engendrer une nuisance sonore.

 

 

La composition du système de filtration

 

Le système de filtration est composé de :

 

-          Les skimmers :

Ce sont les bouches d’évacuation de l’eau usagée et sale qui va ensuite être filtré puis rejeté dans le bassin. Selon la taille du bassin, il peut en avoir plusieurs.

-          La pompe :

Il en existe deux sortes : Pompes centrifugeuses ou pompes auto-amorçantes. La deuxième étant la plus utilisé dans le commerce.

-          Le filtre :

Il en existe de plusieurs types : le filtre à sable, le filtre jetable, le filtre à diatomée, le filtre à cartouche ou encore filtre à zéolite.

-          Les buses de refoulement :

C’est par la que l’eau une fois nettoyé donc propre est rejeté dans le bassin. Selon la taille du bassin, il peut en avoir plusieurs et il en existe de différentes tailles selon le besoin.

 

 

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour le choix du système de filtration :

 

  Déterminer son budget : il existe plusieurs gammes de prix allant de 100 à plus de 1 000 €.

 

  Déterminer la fréquence d’entretien qui dépend de la fréquence d’utilisation. En effet, si vous comptez utiliser régulièrement votre piscine, il semble plus judicieux de choisir un système de filtration plus performant. De même, si vous ne pensez pas passer beaucoup de temps autour de votre piscine, il semble plus pertinent de ne pas choisir un filtre qui demande un entretien régulier.

 

  En fonction de la taille de la piscine

 

 

Choix du système de filtration

 

Etape 1 : Choix du filtre

 

On peut noter une forte diversité des types de filtre sur le marché. Ce qui cause en général, un dilemme pour l’usager dans son choix de filtre pour son système de filtration. La qualité de celui-ci est donc très importante puisque c’est lui qui garantit le bon nettoyage de l’eau du bassin.

 

Le choix du filtre va conditionner le choix de la pompe. Il en existe plusieurs :

 

Le filtre à sable :

    Principe :

La cuve remplie de sable va aspirer l’eau du bassin, grâce à la pompe, qui une fois passée à travers cette cuve va être débarrassé de ses saletés. Le nettoyage de l’eau se fait par lavage à contre courant ce qui implique une consommation extérieure de celle du bassin. Il faut mettre en place un raccordement au tout à l’égout.

Finesse de filtration :

40 microns environ

Il est conseillé d’utiliser un floculant pour augmenter la finesse de la filtration.

  Avantages :

Système permettant un débit important et permet de filtrer de grande quantité. Coût assez peu élevé à l’achat, puis le coût du sable est faible.

  Inconvénients :

Mauvaise qualité de filtration. Complexité d’installation.

Types de piscines :

Tous les types

 

Le filtre jetable :

    Principe :

C’est une poche filtrante multicouche qui retient toutes les impuretés. Il suffit de la remplacer quand elle sale.

  Finesse de filtration :

De l’ordre de 20 microns

  Avantages :

Facile à installer. Utilisation très simple. Système sur le temps très économique.

  Inconvénients :

Selon la qualité du filtre jetable, la finesse de la filtration peut-être très mauvaise. La durée de vide de la poche filtrante peut elle aussi être diminuée.

 

 

Le filtre à diatomée :

  Principe :

C’est un peu le même principe que le filtre à sable. On remplace le sable par de la diatomée qui vient se placer sur une toile synthétique filtrante  en dacron, polyester ou en nylon.

La diatomée est, en fait, des résidus d’algues qui sont poreux et fins et qui de ce fait ne laisse rien à passer à par l’eau. Certains modèles sont équipés de vannes pour mettre à l’égout les déchets.

  Finesse de filtration :

De l’ordre de 2 à 5 microns

  Avantages :

Le plus efficace de tous les filtres.

Inconvénients :

Système assez onéreux aussi bien pour l’achat que pour l’entretien du filtre.

  Types de piscines :

Tous les types de piscine. Même, grâce à l’évolution de la technologie, les grands bassins qui étaient proscrits auparavant.

  Types d’eau :

Ne pas l’utiliser avec une eau trop calcaire qui le colmatera.

A proscrire :

L’utilisation de floculant.

Une pompe a trop fort débit, votre pompe doit avoir un débit maximum de 5 m3 par heure.

 

Le filtre à cartouche :

    Principe :

L’eau circule dans une cartouche formée d’une membrane perméable plissé qui retient les impuretés.

  Finesse de filtration :

De l’ordre de 20 microns

  Avantages :

Facile d’utilisation et d’entretien. Système peu coûteux.

  Inconvénients :

Nettoyage régulier de la cartouche : plusieurs fois par semaine. Débit d’eau autorisé très faible sur ce type de matériel. Processus lent.

  Types de piscines :

Pour des  petits bassins.

  A proscrire :

Les pompes à trop fort débit.

  Types d’eaux :

Ne pas utiliser avec les eaux calcaires.

 

Le filtre à zéolite :

     Principe :

C’est le même principe que le filtre à sable. Il suffit simplement de changer le sable par de la zéolite qui est une pierre volcanique poreuse très performante.

  Finesse de filtration :

De l’ordre de 5 microns environ, le résultat de la filtration est presque équivalent à celui de la diatomée.

  Avantages :

Efficacité de filtration. Nettoyage moins fréquent. Maintient du pH. Perte de chargée diminuée.

  Inconvénients :

À l’achat le zéolite est plus chère que le sable mais les coûts s’équilibre dans la mesure où il y a moins besoins d’acheter de produits d’entretiens, etc.

  Types de piscines :

Toutes les sortes

  Types d’eau :

Tous les types d’eau

 

Le choix ne se fait donc pas au hasard. Il faut l’établir selon son budget, sa piscine, le type d’eau et ses besoins.

 

Etape 2 : Choix de la pompe

 

Pour une installation de piscine standard, on ne retiendra qu’un seul nouveau facteur pour déterminer son choix. Ce facteur est le volume d’eau de la piscine. Bien évidemment que le choix précédent de filtre, peut rentrer en considération dans le choix de la pompe.

 

Pour les autres installations de piscines, les différents facteurs peuvent-être :

-          Longueur du circuit de filtration

-          Dénivellement du terrain

-          Composition du parc matériel

-          Etc.

 

Pour comparer deux pompes il faut :

>  Comparer la puissance en CV

>  Regarder es courbes manométriques afin d’apprécier le débit et le comparer en connaissance de cause.

Ce deuxième élément est souvent négliger par l’acheteur !

 

Ci-dessous un tableau vous permettant de sélectionner votre pompe en fonction de son volume :

 

 

 

Volume du bassin

Groupe de filtration

0 – 40 m3

0.3 cv

40 – 75 m3

0.5 cv

75 -90 m3

0.75 cv

90 – 130 m3

1 cv

130 – 170 m3

1.5 cv

170 – 200 m3

2 cv

Tag(s) : #Piscine

Partager cet article

Repost 0