Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

dv1322025_22.jpg

 

1.   Il faut un grand terrain pour mettre une piscine

 

FAUX

 

Les piscines s’adaptent à tous les jardins quelques soient leurs tailles, leurs formes, leur topographie. Un espace de  20 m² suffit pour installer une piscine.

La piscine n’a donc aucune limite de la place.

 

 

2.   Les travaux nécessaires sont longs et laborieux

 

FAUX

 

Selon le type de piscine que vous choisissez : hors sol ou enterrés, les travaux vont être plus ou moins long. Comptez un maximum de 6 mois pour une période de travaux en hiver et sans précipitation.

 

Bien évidemment qu’une piscine enterrée où il est nécessaire de creuser et d’aplatir le sol, nécessitera plus de temps. Pour une piscine hors sol comptait beaucoup moins de temps. 

 

Nous préconisons de vous y prendre en Novembre pour avoir votre piscine dès Avril en toute tranquillité.

 

 

3.   Il faut un permis de construire pour installer une piscine chez soi

 

VRAI - FAUX

 

La construction d’une piscine est soumise à un règlement come pour toute construction.

Il n’est pas nécessaire dans tous les cas d’avoir un permis de construire pour une piscine, cela dépend du type de piscine que vous souhaitez faire construire.

 

En effet, le permis de construire est obligatoire pour les piscines d’une surface supérieure à 100 m², les piscines d’intérieur et les piscines avec un abri d’une hauteur dépassant les 1 m80.

Pour les autres piscines, de dimensions inférieures de bassin et d’abri, une simple déclaration préalable de travaux suffit.

De plus, si vous avez choisi une piscine hors sol qui est démontable et donc que vous n’installez que l’été, vous avez besoin d’aucune déclaration en Mairie.

 

Article sur : Dans quel cas faut-il un permis de construire pour installer une piscine dans son jardin ?

 

 

4.   Une piscine coûte chère à l’achat

 

FAUX

 

Il y a quelques années il est vrai que les piscines étaient réservées aux plus riches d'entre nous mais grâce à la démocratisation et à la multitude d'offres sur le marché les temps ont bien changé et désormais tout le monde ou presque peut acquérir une piscine chez soi.

 

Vous trouverez donc une piscine pour toutes les bourses !

Il est vrai qu’avec un budget inférieur à 1 000€, vous n’aurez pas la piscine de vos rêves. Mais vous aurez une piscine qui vous permettra de profiter des bienfaits d’une baignade !

 

 

5.   L’eau de piscine doit être changée chaque année

 

FAUX

 

Si vous entretenez correctement l’eau de votre bassin, c’est-à-dire une eau correctement traitée, désinfectée puis filtrée, il n’est pas du tout utile de le changer chaque année. Ce serait même peut écologique et  surtout coûteux pour votre portemonnaie.

Il est conseillé tout de même de renouveler 1/3 de l’eau de votre bassin chaque année.

En effet, l’eau avec les traitements utilisés, se charge en éléments qui vont perturber les réactions chimiques et donc celle-ci sera moins bien nettoyée.

 

 

Article sur : Quand faut-il changer l’eau de votre piscine ? Pourquoi ? Quand ?

 

 

6.   La consommation d’eau d’une piscine est très élevée

 

FAUX

 

 Prenons la taille d’une piscine moyenne : 4 x 8 m, sa consommation annuelle d’eau est de 25 m3 environ. Oui, pas plus que votre lave-linge !

 

Les principales causes de consommation d’eau de piscine :

  L’évaporation de l’eau

   Les fuites éventuelles

  Les pertes par éclaboussures

  Un mauvais traitement de l’eau de votre piscine

 

 

7.   La piscine rime avec danger 

 

FAUX

 

La loi du 03 mars 2003 impose à tous les propriétaires de piscine de se munir d’un système de sécurité normalisé afin de prévenir les risques éventuels d’accident ou de noyades.

La surveillance des parents restent malgré tout la meilleure sécurité pour les enfants.

 

Le chiffre d’accidents et de noyades dans des piscines privées chutent considérablement depuis plusieurs années. En 10 ans, ce chiffre a été divisé par 4. Cela s’explique par les campagnes d’information autour de ce sujet, de la loi qui impose un dispositif de sécurité et une plus grande prise de conscience des parents qui deviennent plus vigilent et surveille leurs enfants.

 

De plus, la piscine est le lieu idéal pour apprendre à nager à un enfant. En effet, les conditions sont favorables : il n’y a pas de vague, pas de courant, une eau limpide et peu ou pas de monde, contrairement à la mer. Alors autant apprendre tranquillement à nager a ses enfants au bord de sa piscine pour partir plus sereinement en bord de mer en famille.

 

La piscine reste le point d’eau le plus sûr  pour se baigner : 90% des noyades ont lieu ailleurs que dans les piscines.

 

 

Article sur : les systèmes de sécurité obligatoire depuis la loi du 03 mars 2003.

 

 

8.   L’entretien d’une piscine est très onéreux

 

FAUX

 

Le coût d’entretien de votre piscine dépendra de la surface de votre piscine, de sa profondeur, de l’existence d’équipements techniques.

 

Ce coût peut varier en fonction :

-     des traitements de l’eau

-     du réglage du temps de filtration

-    des équipements installés dans votre piscine qui vont avoir un impact sur la consommation électrique : pompe à chaleur, robot de piscine, etc.

 

 

Article sur : Quel traitement de piscine choisir ?

 

 

9.   Le temps d’entretien d’une piscine est très important

 

FAUX

 

L’entretien d’une piscine ne nécessite pas beaucoup de temps mais de la régularité. C’est quotidiennement que vous devez vous occupé de votre piscine.

 

Il dépend de son environnement : végétaux, dallage, etc, de son système de filtration et des produits de traitements utilisés. Il faut penser à vérifier régulièrement la qualité de l’eau et ajustez avec les produits spécifiques pour rétablir l’eau.

 

Il faut compter 30 minutes d’entretien par semaine.

 

Avec l’exemple d’une piscine de 4 x 8 m, soit 32m3, il faut prévoir un budget allant de 350 à 600 € par an en comptant l’entretien et l’électricité.

 

 

Article sur : L’entretien régulier de votre piscine ?

 

 

10.  Une piscine n’est pas écologique

 

FAUX

 

En reprenant l’exemple d’une piscine de 4 x 8m, celle-ci ne génère que 200kg de CO2 par an soit à peine 1,2% de l’émission carbone annuelle d’un ménage.

 

Ce chiffre tient compte de la consommation électrique, de la consommation d’eau, les matières premières nécessaires à la fabrication de la piscine, le transport des matériaux, les produits chimiques consommés…

 

De plus, les piscinistes développent des solutions innovantes pour les piscines, toujours en étant davantage sensibilisé à l’écologie et donc en essayent de limiter l’impact de leurs produits sur l’environnement.

 

Par exemple, il est possible aujourd’hui de déchlorer l’eau de sa piscine pour pouvoir arroser son jardin sans risque de polluer la nappe phréatique.


Tag(s) : #Piscine

Partager cet article

Repost 0