Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PH031-035-copie-1.jpg

 

 

L’eau est composée d’hydrogène et d’oxygène ainsi que d’autres éléments qui varieront selon l’origine de l’eau. Le pH est donc une composante de l’eau.

 

Ainsi dans une piscine, l’eau est un milieu vivant qui évolue sans cesse et rapidement selon le climat, le temps, les pollutions, le nombre de baigneurs, etc.

 

Pour se baigner, l’eau de piscine doit être complètement saine. De ce fait, le pH fait partie de l’analyse de l’eau, il doit  être mesuré régulièrement, car il se modifie rapidement. C’est une des premières étapes du traitement de l’eau.

 

 

Qu’est-ce que le pH ?

 

Le potentiel hydrogène, soit le pH, mesure sur une échelle logarithmique la quantité d'ion hydronium (H+) contenu dans l’eau. C’est un indicateur significatif de la pureté de l’eau.

 

Plus couramment, le pH mesure donc l’acidité ou la basicité d’une solution. La valeur du taux de pH est comprise sur une échelle allant de 0 et 14. Ainsi, dans un milieu aqueux à 25° C :

* Une solution de pH = 7 est dite neutre

* Une solution de pH < 7 est dite acide

* Une solution de pH > 7 est dite basique ou alcaline

 

Dans l’eau parfaitement pure, trois types d’espèces coexistent : les molécules d’eau H2O, les ions hydronium positifs H+ et les ions hydroxyde négatifs OH-. Ces ions se forment à partir de molécules d’eau.

 

Pour résumer, si l'eau de votre piscine est acide, c'est parce que les ions H+ sont majoritaires par rapport aux ions OH-.

Mais il y a toujours beaucoup, beaucoup moins d'ions H+ et OH- que de molécules d'eau.

 

 

Quel taux de pH pour votre piscine ?

 

Le pH idéal pour une eau de piscine doit être compris entre 7,2 et 7,4.

 

→ Néanmoins, ce taux dépend :De la dureté de l’eau, donnée en TH : Titre Hydrotimétrique : l’eau n’a pas la même teneur en calcaire selon vote région.

Des produits de traitements de l’eau, notamment des désinfectants. Par exemple, le pH et le chlore peur interférer l’un avec l’autre.

 

A savoir :

Si votre eau est trop calcaire à l’origine, soit qu’elle a un pH de 7.8 environ par exemple, il est fortement conseillé de le descendre. Mais ce pH déséquilibré aura tendance à remonter chaque jour. Il faudra donc le réajuster chaque jours jusqu’à ce qu’il se règle au pH idéal.

 

 

Pour quelles raisons maintenir un pH idéal pour votre piscine ?

 

Acquérir un pH idéal pour son eau de piscine est important pour différents motifs :

 

 Il conditionne l’efficacité de vos traitements de l’eau ainsi que sa qualité et son équilibre :

- Les désinfectants agissent mieux avec un taux de pH correct, surtout pour le chlore qui peut devenir inefficace si le taux de pH est mauvais.

- Les floculants sont utilisés de manières optimale : au-delà de 7,6, on gaspille une partie du floculant

- Les algicides agissent mieux : les algues prolifèrent davantage avec un pH élevé

 

Pas de détérioration du matériel de piscine :

Le revêtement, les fixations, le système de filtration de l’eau ne subiront pas les dommages d’un mauvais pH.

 

Meilleur confort de baignade :

Avec un pH idéal de l’eau, les baigneurs ont un plus grand confort de baignade : l’eau est moins irritante pour les yeux, pour la peau, pour les muqueuses, …

 

Moins de création de calcaire :

Avec un pH supérieur à 8, le calcaire se développe fortement, l’eau devient blanchâtre et trouble.

 

Une eau saine, pure et cristalline !

       *  pH < à 7,2 : EAU CORROSIVE : attaque des métaux, irritation de la peu et des yeux
         *   pH = 7, 2 à 7,6 : EAU SAINE
      *  pH > à 7,6 : EAU DURE : entartre les canalisations, donne des dépôts blancs, irritation de la peu et des yeux

 

 

 

Quels éléments font varier le pH de votre eau de piscine ?

 

Lorsque l’eau est remuée :

- Un système de nage à contre-courant

- Un débordement sur une ou plusieurs parois de votre bassin

 

Un apport d’eau dans la piscine, surtout si c’est de l’eau de pluie

 

Lorsque la température de l’eau varie, surtout durant les périodes de fortes chaleurs

 

A cause des pollutions de l’environnement : pluies, saletés, déchets, …

 

A cause de trop forte fréquentation de baigneurs : un corps humain pollue jusqu’à 6m3 d’eau

 

Les désinfectants : par exemple le chlore

 

Utilisation de floculant

 

Teneur en gaz carbonique :

 

Alcalinité de l’eau (TAC) : agent tampon du pH : il aide à empêcher le pH de monter en de 7.6 ou de descendre en bas de 7,4

 

La dureté de l’eau : on parle alors de quantité de calcaire, de magnésium et de calcium présente dans l’eau. Le calcium étant le minéral le plus abondant dans l’eau de piscine.

 

Conseils : afin d’éviter de réajuster trop souvent le taux de pH :

Éteignez tout ce qui peut créer des agitations à la surface de l’eau :

- Ne pas tourner les buches de refoulements vers le haut du bassin

- Eteindre la nage à contre-courant ainsi que les fontaines lorsque vous ne les utilisez pas

 

 

Que se passe-t-il lorsque le pH est mal équilibré ?

 

Un pH mal équilibré va rendre l’eau de votre piscine pas saine et non pure.

 

Il va occasionner différentes gênes :

  • Changement de la couleur de l’eau
  • Moins bonne efficacité des produits de traitements de l’eau : désinfectants, algicide, floculants, etc.
  • Irritation de la peau et des yeux
  • Développement de calcaire
  • Développement d’algues
  • Détérioration du matériel : fixations, revêtement, système de filtration de l’eau, etc.

 

Quand vérifier le taux de pH de votre piscine ?

 

Il convient de vérifier le pH de son eau de piscine au moins une fois par semaine.

 

De plus, après une forte variation de temps du type orage, il est nécessaire de vérifier et réajuster son taux de pH.

 

 

Comment mesurer le pH de ma piscine ?

 

Plusieurs techniques existent pour mesurer le taux de pH de l’eau :

 

> Utilisation d’un pH-mètre électronique

C’est un appareil électronique qui calcule avec précision le taux de pH de votre eau. Il en existe à gestion automatique.

Il suffit de le plonger dans l’eau, attendre le résultat et le lire.

Solution rapide et efficace.

 

> Utilisations de testeurs de pH colorimétriques

Ils peuvent être sous forme de comprimés, de réactifs liquides ou de bandelettes.

Il suffit de tremper le test dans l’eau, d’attendre le temps définit, puis grâce à une réaction avec un produit particulier, le testeur va changer de couleur. Chaque couleur va indiquer le différent taux de pH.

Solutions moins rapides et résultats moins précis, mais efficace.

 

Les tests doivent être faits avec attention et précision. Il convient d’attendre le temps recommandé et de ne rien faire qui fausserait les résultats :

• Faites les tests pH au sec
• Ne secouez pas les produits testeurs (bandelettes ou comprimés)
• Ne les touchez pas avec les doigts
• Ne laissez pas vos produits au soleil
• N’utilisez pas de testeurs périmés : vérifiez la date d’expiration des produits

Si vous n’êtes pas sûr du taux de pH de votre piscine, il vaut mieux refaire un test. Il serait dommage d’utiliser du correcteur de pH alors qu’il n’était pas nécessaire de le faire.

 

 

Comment corriger le taux de pH de votre piscine ?

 

Méthode manuelle :

 

Pour baisser le pH :

On utilise du pH-, soit de l’acide sulfurique ou de l’acide chlorhydrique.

 

Précisons :

Le pH moins liquide est moins cher, moins concentré et n’influence pas le TAC

L’acide chlorhydrique est plus concentré en acide et donc plus dangereux. Il est donc nécessaire d’être plus minutieux avec ce produit pour éviter des précipitations de carbonates.

 

Pour augmenter le pH :

On utilise du pH+, soit du carbonate de soude

 

 Méthode automatique :

 

Utilisation d’une pompe doseuse :

Ce sont des appareils branchés sur le circuit de filtration, ils mesurent le pH en permanence grâce à une sonde et le corrigent automatiquement dès l’apparition d’une différence de 0,1.

Le gros avantage est que vous pouvez faire d’importantes économies de produit et que l’entretien est beaucoup plus facile.

Tag(s) : #Piscine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :