Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PH035-065.jpg

 

Pour quelles raisons vider l’eau de votre piscine ?

 

Plusieurs circonstances peuvent nécessiter une vidange, si les autre solutions possibles n’ont pas fonctionné.

 

  Une eau trop dégradé : après un mauvais hivernage

Si, à la réouverture de votre piscine au Printemps, vous constatez que votre eau de piscine est si trouble que vous ne distinguez plus réellement le fond de votre bassin, c’est que vous effectué un « mauvais » hivernage et surtout que vous n’aurez pas d’autres solutions que de renouveler totalement l’eau de votre piscine.

 

  Un bassin entartré : Les parois et le fond de votre bassin sont recouverts de calcaire.

Si les parois et le fond de votre bassin sont recouverts de calcaire, il est préférable, voire obligatoire de vidanger votre piscine afin de traiter les parois et le fond de celle-ci correctement avec un produit spécial. En effet, sur cette couche de calcaire grisâtre et rugueuse se prolifèrent des algues et s’incruste la saleté ; ce qui rend votre bassin non sain.

 

  Des travaux de réfections sont à réaliser : changement du liner et réfection du revêtement de la piscine

Pour quelconque travaux à réaliser «à l’intérieur du bassin, il est nécessaire de vidanger totalement l’eau de celui-ci.

 

  Une eau de piscine très verte : L’eau est trop chargée en produits stabilisateurs du chlore

Au bout de quelques temps d’utilisation, l’eau devient totalement saturée, bloquée par une surcharge de stabilisants de chlore. Ce qui rend l’eau très difficile à gérer. En effet, une trop grande concentration de ces produits rend la chloration inefficace et donc la piscine n’est plus correctement désinfectée.

Si l’excès n’est pas trop important, vous pouvez encore arrêtés l’emploi de chlore stabilisé et le remplacer par du chlore non stabilisé.

Sinon, vous n’avez pas d’autre solution que de vider une partie de l’eau de votre piscine.

 

 

A quelle fréquence changer l’eau de votre piscine ?

 

Dans une piscine, l'élément le plus important est l'eau du bassin. Grâce aux traitements de l’eau, on peut garder celle-ci pendant plusieurs années. Cela évitera un gaspillage de l’eau et surtout le coût de la facture d’eau !

 

Mais une eau assez vieille est davantage plus difficile à traiter ! C’est pour cette raison qu’il faut renouveler son eau de piscine régulièrement. En effet, il faut pouvoir garantir l’efficacité des produits d’entretien ce qui est très compliquée avec une ancienne eau.

De plus, une vielle eau de piscine vous coût plus chère à l’entretien.

 

Il est donc formellement déconseillé de conserver la totalité de son eau de piscine pendant de nombreuses années.

 

En prévention, il est conseillé de renouveler au moins 1/3 d’eau de votre piscine chaque année.

 

Autrement, il est recommandé de la vider totalement tous les 4 ans environ. Il faut que vous soyez vigilent avec le type de revêtements de votre piscine lorsque vous vidanger celle-ci.

 

Il n'est pas nécessaire de la renouveler annuellement et la vidange d'une piscine reste exceptionnelle.

 


Quand changer l’eau de votre piscine ?

 

Il semble préférable de changer l’eau de votre piscine après la période d’hivernage, soit au Printemps au moment de la remise en route.

 

En effet, la changer en Autonome semblerait peut pertinent puisque vous n’allez pas vous en servir durant 6 à 8 mois environ.

 

De plus, il y a un risque qu’elle tourne après l’hivernage donc autant changer l’eau à ce moment-là. Et vous pourrez profiter ainsi, d’une piscine propre et d’une eau neuve pour démarrer cette nouvelle  saison des baignades.

 

Puis, il faut aussi noter que le meilleur moment pour vider l’eau de sa piscine est lors d’une période sèche. C’est très fortement non recommandé de la vider en période d’orages, puisqu’il ne faut pas la vidanger lorsque le sol est gorgé d’eau.

 

 

 Où vider  l’eau de votre piscine ?

 

Pour évacuer l’eau de votre piscine, il faut respecter la règlementation en vigueur. C’est le décret du 3 juin 1994 qui fixe les règles. Un propriétaire de piscine ne peut pas faire comme bon lui semble pour évacuer son eau de piscine.

 

Si vous souhaitez vider votre eau de piscine dans le réseau public d’égout, une autorisation est nécessaire au préalable.

 

Il faut alors en faire la demande express auprès des autorités locales qu’il s’agisse de la mairie ou de la préfecture. Ces entités sont capables de vous accorder une dérogation spéciale.

 

Pour rappel, il n’est pas indispensable de vidanger annuellement votre piscine. Un traitement, un entretien régulier et une filtration opérationnelle sont des solutions pour éviter les problèmes de pollution. Pour faire cette demande, il faut être en cas de nécessité absolue ; une telle autorisation est ponctuelle et ne vous sera pas accordée sans raison valable.

 

Si vous obtenez l’autorisation, l’eau que vous allez déverser sera alors considérée comme eau usée domestique. Bien entendu, cela n’est possible que si votre terrain est relié ou raccordé à un réseau d’égout public.

 

Ce n’est parfois pas toujours le cas, il faut donc envisager d’autres solutions comme par exemple :

> Faire appel à un vidangeur

> Récupérer l’eau pour arroser votre jardin

> Utiliser un puisard pour récupérer l’eau

 

En outre, l'évacuation des eaux usées fait l'objet de réglementations différentes selon les communes. Certaines imposent l'évacuation par le tout-à-l'égout, d'autres sur votre terrain. A vous de faire les démarches nécessaires pour avoir l’autorisation d’évacuer votre eau.

Cela s’explique par le fait que les eaux usées surcharge les stations d’épuration.


Pour information :

 

  •  Une redevance d’assainissement peut vous êtes facturée si vous videz votre eau de piscine dans le réseau d’égout public.
  • Le déversement des eaux usagées d’une piscine privée dans la nature constitue une infraction à l'article L. 211-2 du code de l'environnement.
  •   Un propriétaire qui vidange sa piscine sur son terrain est responsable en cas d’écoulement intempestif sur un terrain voisin. Il devra donc éventuellement réparer des éventuels troubles de jouissance.

 

 

Comment bien vider l’eau de votre piscine ?

 

Votre piscine doit rester vide le moins longtemps possible, organisez-vous avant pour limiter la durée des travaux.

 

Si votre piscine est équipée d'un liner, utilisez un "plaqueur" qui maintiendra le liner en place pendant que le bassin est vide. Il est à mettre puis à enlever quand l’eau atteint les 15cm dans le petit bain.

 

Si votre bassin est en polyester armé : veillez à arroser régulièrement le revêtement pour le maintenir à basse température. Sous l'effet du soleil, il risque de se dilater et de désolidariser de la maçonnerie.

 

Si votre piscine est en P.V.C. armé : veillez lors de la remise en eau, à ce qu’il n’y ai pas de formation de plis sur le revêtement. Pour cela, vous pouvez vous équiper d’une brosse avec un manche télescopique pour pousser un pli naissant.

 

Ne surtout jamais toucher aux brides d’étanchéité fixées sur les différentes pièces du bassin.

 

Cessez d'ajouter des produits chimiques dans votre eau au moins une semaine avant de vidanger pour éviter tout risque de pollution lors de la vidange, surtout si vous évacuez l'eau sur votre terrain.

 

 

Les dangers de la vidange

 

Risque d’endommagement de votre piscine :

 

Il faut savoir que votre piscine contient plusieurs tonnes d’eau : 1m3 = 1 tonnes d’eau et que  le sol exerce une forte pression sur les parois extérieures du bassin.

Le poids de l’eau de votre piscine permet de palier à cette force exercée de l’extérieur sur les parois de celle-ci.

De ce fait, lorsque vous videz votre piscine, il n’y aura plus la pression de votre eau de piscine et donc il n’y aura plus de force inverse à celle extérieur qui pourra palier aux poussées du sol. Par conséquent, les parois de votre piscine risqueront de bouger, voire de fendre.

 

Risque de chute :

 

Lorsque votre piscine est vide et que vous descendez la zone de la fosse à plonger, soyez particulièrement prudent afin de ne pas glisser. Par recommandation, descendez  « accroupi » afin de limiter la hauteur d’une chute éventuelle en cas de glissade.

 

 

c-yuki---Fotolia.com.jpg

Tag(s) : #Piscine

Partager cet article

Repost 0